« Parole de Padré » : Le secret du bonheur !

Categories: Encouragement

Construire une vie bonne et heureuse ?

C’est le thème qui sous-tend toute la littérature des Proverbes. Nous trouvons dans la Bible une notion fondamentale concernant notre réussite, quelque chose sans quoi Dieu ne fait rien. C’est simple, Il ne bougera pas le petit doigt sans elle. Le prophète Jérémie nous dit même que c’est avec elle « qu’Il a fondé le monde » : la sagesse. Le livre des Proverbes consacre ses 9 premiers chapitres à rappeler que la sagesse est la clé d’une vie épanouie :

 

  • La santé : « Ne sois point sage à tes propres yeux, crains l’Éternel, et détourne-toi du mal : ce sera la santé pour tes muscles, et un rafraîchissement pour tes os. » (Pr 3, 7)
  • L’abondance : « Alors tes greniers seront remplis d’abondance, Et tes cuves regorgeront de moût. » (Pr 3, 10)
  • La sécurité : « Ne redoute ni une terreur soudaine, ni une attaque de la part des méchants ; car l’Éternel sera ton assurance, et il préservera ton pied de toute embûche. » (Pr 3, 25)
  • La gloire : « Les sages hériteront la gloire. » (Pr 3, 35)

Beau programme ! Mais c’est quoi, être sage ? La réponse est étonnante. La sagesse, c’est la crainte de Dieu : « La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse. ». En clair ? D’après le livre des Proverbes :

  • La sagesse consiste à considérer ce qui est bien et mal, bon et mauvais, et à ne jamais franchir cette ligne.
  • La crainte de l’Éternel, quant à elle, consiste à avoir un regard saint et respectueux de cette ligne que Dieu pose.
  • Et donc ? Les Proverbes révèlent ainsi un principe essentiel pour nos vies : celui qui pratique le bien/la justice et qui s’écarte du mal peut légitimement espérer en retour les bénédictions citées plus haut. Dieu veut nous combler en retour ! Il veut nous convaincre et nous assurer que suivre ses principes nous rendra heureux.

Pourtant, nous doutons parfois que cela soit vrai. Nous doutons parfois que miser sur le bien sera récompensé. C’est bien là qu’intervient notre foi en celui qui nous promet ses bénédictions. Dieu veut ainsi nous rendre la sagesse désirable en nous rappelant tous ses bienfaits. Ça ne veut pas dire que la grâce se limite à notre obéissance, elle qui surabonde en tout temps. Ça veut simplement dire que Dieu honore toujours ceux qui mettent leur foi en action. Et c’est tout ce que nous aimons dans le livre des Proverbes. Si nous pratiquons le bien et la justice, nous pouvons espérer les bénédictions d’en haut.

Autrement dit, c’est en changeant le monde autour de soi que nous changerons nos vies. Cette quête d’un monde meilleur, c’est ce que Jésus appelle la recherche du Royaume : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus ». Alors chérissons, par amour, les principes de vie que Dieu nous a donnés. Parce qu’ils rendront nos vies meilleures. Car c’est ainsi que Dieu a choisi de se glorifier dans nos vies : « Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. Si vous m’aimez, gardez mes commandements ».

Nicolas Thévenet